Le jeu libre : explications et incontournables

J'ai toujours intégré le jeu libre depuis la naissance de Sasha, sans beaucoup d'accroche au début, mais depuis qu'il a passé sa première année, j'en vois vraiment les effets. 

Il suffit de souvent 3 fois rien pour lancer quelque chose, que Sasha accroche et qu'il joue un moment. Parfois le matériel également que l'on a à la maison lui permet aussi régulièrement de trouver un jeu de manière complètement spontané. Et c'est toujours dans ces moments-là que je l'observe et que je laisse libre court à son imagination. 

Je sais que le jeu libre (comme pas mal d'autres chose) est sûrement quelque chose que vous mettez en pratique avec votre(vos) enfant(s) sans forcément avoir mis un nom dessus. 
Quoiqu'il en soit, j'avais envie d'y consacrer un article, pour (re)définir et vous montrer comment on fonctionne chez nous, ainsi que les supports et jeux que je considère comme incontournable pour inviter les enfants à imaginer et jouer.





Le jeu libre, qu'est-ce que c'est? 


Le jeu libre a pris ses racines dans la Pédagogie Montessori (encore et toujours) inclut de nombreuses actions diverses (sauter, se créer des histoires, explorer, ...) et peut pratiquer seul ou à plusieurs. 
L'idée étant notamment que grâce à un seul et même support, l'enfant puisse donner libre court à son imagination. 

L'exemple le plus simple que j'aime donner est finalement le bout de bois : l'enfant peut en faire un arc, peut les casser et en faire des fagots, peut également les prendre pour des personnes et raconter une histoire et les faire se balader, etc. Le jeu/support n'a de limite que l'imagination et l'inventivité de l'enfant.


En quoi le jeu libre est important ? 


Le jeu libre est crucial pour le développement de l'enfant, sur de nombreux aspects : la concentration, la confiance en soi, le langage, l'éveil, la créativité et la liberté. C'est un moment important pour la construction de l'enfant.

Dans un monde de sur-stimulation, se poser et se concentrer sur une activité est encore plus compliqué pour les bébés (ou enfants). Quand ils ont à leur disposition des jeux/outils qui leur permettent d'être créative et avec lesquels ils peuvent explorer pleinement leur capacité, ils pourront jouer et se concentrer plus longtemps.

A noter que le jeu libre n'a pas de finalité tangible : vous n'aurez pas un dessin à la fin, ou un support qui vous permettra de vous dire "ok mon enfant a pu accomplir ça ou ça à la fin de l'activité". Pour autant, le jeu libre lui aura permis de se construire et d'évoluer.


Comment mettre en place le jeu libre? 


Maintenant que vous avez compris ce qu'est le jeu libre, je suis certaine que vous êtes en train de vous dire que votre enfant pratique déjà le jeu libre, notamment dehors vu que l'extérieur est souvent un terrain propice aux jeux en tout genre. 
Et en effet, les enfants profitent souvent de leur propre cadre pour explorer toute leur créativité.

Chez soi, on peut également facilement mettre en place des lieux ou avoir des jeux qui favorisent le jeu libre. Attention, favoriser le jeu libre et un environnement propice ne veut pas dire que nous n'avons rien à faire en tant qu'adulte. Il faudra préalablement avoir suffisamment observer son enfant et trouver son intérêt à l'instant T pour lui proposer des choses qui l'intéresseront et qui lui feront développer sa créativité.

De manière générale, tout jeu/jouet neutre (idéalement en bois) et non coloré, avec son et lumière, permettra davantage à l'enfant de se projeter et de trouver une utilisation détournée de ce jeu/jouet.


Nos incontournables, qui favorisent le jeu libre :

  • La planche Wobbel : cette planche en bois courbée que Sasha a eu vers ses 11 mois et qu'il utilise régulièrement depuis, au début pour sa motricité (cf la photo de l'article), mais aussi comme toboggan, comme pont pour ses voitures ou pour faire rouler ses balles. La Wobbel a diverses utilisations, qui évoluent en même temps que l'âge de l'enfant
  • Le jeu de blocs et construction Lovevery : tout est possible avec ce set de blocs, de formes et couleurs différentes ; faire des tours, faire une voiture, construire une maison, faire du tri de couleur etc. Un basique pour moi, plus versatile que les Kappla par exemple.
  • Les bacs sensoriels ou bacs d'exploration : depuis ses 13 mois environ, je propose parfois à Sasha des bacs d'exploration très simple sans ou avec thème, pour qu'il puisse explorer, transvaser, utiliser ses voitures ou des animaux et se créer des histoires
  • L'arc-en-ciel Grimm's ou équivalent : A la fois élément de décoration, mais aussi jeu polyvalent, que l'on utilise pour faire des circuits, ou en les intégrant aux bacs sensoriels par exemple, pour monter des tours ou développer le langage (grand vs petit, couleurs, ...)
  • Grapat : future acquisition que les bonhommes colorés Grapat en bois, pour permettre à Sasha de pouvoir explorer et développer sa créativité. Je pourrai également les intégrer dans les bacs sensoriels, etc. 


         




Vous connaissiez les jeux libres ? 
Vous le pratiquez avec vos enfants ?

Aucun commentaire

Retour en haut