Bébé Zéro Déchet : 4 mois d'utilisation des couches lavables, le bilan

Vous vous souvenez de mon premier article sur les couches lavables ? Et bien j'avais très très envie de le compléter d'informations supplémentaires et aussi de notre retour d'expérience, avec un peu plus de recul. 

Il faut dire que depuis, j'ai repris le travail et Sasha va 4 fois par semaine chez l'assistante maternelle. Autant à la maison, les soirs/nuits et weekends on privilégie autant qu'on peut les couches lavables, autant la journée chez elle c'est plutôt couches jetables (les Mots d'Enfants).

Alors on a du s'adapter, trouver notre rythme dans cette routine lavable et je suis vraiment contente de voir qu'après 4 mois on est au point, qu'on a pas abandonné et qu'on donne même envie aux copains !






Ce qu'on utilise le plus 

On opte pour les lavables systématiquement la nuit, c'est plus pratique et ça absorbe mieux. Pour ça on utilise :
    - La MioSolo de Bambino Mio (TE1)
    - 1 Booster qu'on met dedans (depuis quelques semaines)
    - toujours le voile de protection
Sasha dort environ 12 la nuit, on s'est rendu compte il y a quelques semaines que sans Booster, la couche fuyait légèrement le matin. 

La journée, on part plutôt sur les MioSoft (TE2) que je trouve moins grosse et donc plus discrète sous les vêtements si on ajoute qu'un lange préplié (ce qu'on fait).


Le stockage

J'ai installé deux poubelles à côté de la table à langer : la poubelle pour les couches jetables et la poubelle pour les couches et cotons lavables.
J'ai pris la poubelle pour les lavables chez IKEA, je ne la ferme pas totalement pour que l'air circule. Comme elle est en acier, elle est pratique pour le nettoyage.




Le lavage

Comme je vous l'ai dis, finalement on utilise beaucoup moins de lavable quotidiennement qu'avant, de ce fait je fais moins de machines. Globalement on est plutôt sur les 4/5 jours. Aucune odeur à déclarer (si ce n'est du côté des jetables, logique, les voiles plein de cacas se retrouvent aussi là-bas !) mais n'oubliez pas que l'option coton lavable et quelques gouttes d'HE de Tea Tree fonctionne très bien.

Pour la machine, je ne me casse plus la tête j'avoue : cotons et couches lavables (uniquement, je mélange pas avec notre linge) passent à 60 degrés toujours avec la lessive Rainett Aloe Vera (une des seules compatibles et clean). J'étends le tout à l'air libre ensuite.

Attention à bien replier les scratch de vos couches avant chaque lavage.


Décrassage

Pour le moment je n'ai pas eu d'encrassement mais si vous sentez que vos couches absorbent moins bien qu'avant ou que votre eau est particulièrement calcaire chez vous, voici la recette :

Dans un seau :
- mettre les inserts et de l'eau bouillante
     - rajouter 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

     - rajouter 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium

- rajouter un verre de vinaigre blanc
Laisser macérer toute une nuit puis passer tout ça à la machine avec votre cycle classique de couche lavable.
Si vous souhaitez décrasser vos MioSolo, faites tremper seulement l'insert dans le seau au risque d'abimer la culotte de protection ...




Ce qu'on a en quantité 

On a 6 couches MioSolo et 4 couches MioSoft.
En terme d'insert, j'ai une quinzaine de Mioboost et une quinzaine de langes pliables. 

Pour les inserts, j'ai le rouleau de voiles jetables de Bambino Mio.

Ça convient parfaitement à mes lessives tous les 4/5j, quand on mettait les jetables H24 à Sasha on en avait assez, maintenant qu'il utilise des jetables la journée c'est vrai que j'ai un peu trop de langes pliables.


Les sorties

Comme je vous l'ai dis, pour le moment on essayait d'éviter les longues sorties en lavables mais on va doucement tenter de modifier ça.
Et pour ce faire j'ai commandé un sac étanche pour stocker les couches lavables sur Amazon.



Rappel de comment ça fonctionne 

A chaque fois qu'on explique comment les couches lavables fonctionnent et SURTOUT que finalement on ne met pas les selles dans la machine à laver puisque le voile de protection filtre tout ça, les gens semblent soulagés et trouve ça bien moins compliqué que ce qu'ils pensaient au premier abord. Donc je me permets de refaire ce petit rappel si vous n'avez pas encore franchi le cap ;)

Avec les TE1 (MioSolo)
       - On positionne un voile de protection sur la couche MioSolo
       - ( on ajoute un MioBooster dans la MioSolo si besoin, la nuit par ex)
       - On l'enfile à son bébé comme une couche classique

Avec les TE2 (MioSoft)
       - On ajoute le lange plié dans la couche MioSoft
       - On positionne un voile de protection sur la couche
       - On l'enfile à son bébé comme une couche classique

Dans les deux cas au moment du change : 
       - Vous jetez le voile de protection s'il est jetable (=vos selles si il y a eu)
       - Vous mettez au sale la couche MioSolo, le lange et le MioBooster (la MioSoft peut s'utiliser plusieurs fois)
       - Et basta !




J'espère avoir été la plus complète possible, mais si vous avez des questions, n'hésitez pas !

Et surtout, n'oubliez pas : pas de culpabilisation, l'important c'est d'y aller à son rythme.

1 commentaire

  1. Je n'ai pas de bébé du tout et ce n'est pas au programme mais je trouve l'article super intéressant et j'aurais appris deux-trois nouvelles choses ^^.

    RépondreSupprimer

Retour en haut