L'épilation laser définitive : pour qui, comment, combien ?

Lorsque je vous ai parlé de mon bilan de l'année passée, j'avais évoqué le fait qu'en 2018 j'ai commencé l'épilation laser. J'ai reçu pas mal de questions sur le sujet et je me suis dis qu'un article complet pour vous partager mon expérience, expliquer un peu comment ça se passe et quels sont les résultats pouvaient vous intéresser.

J'ai commencé mes séances en début d'année, j'ai donc assez de recul pour vous en parler et tout vous détailler. Bien sûr je parlerai de mon expérience, il se peut que tout ne soit pas exactement pareil dans un autre sens.

Et je précise que ce billet n'est absolument pas sponsorisé, je paie toutes mes séances depuis le début !





L'épilation laser, ça fonctionne comment ? 

Concrètement le laser cible les zones où il y a des poils et envoie une onde qui brûle directement le bulbe du poil. Les précautions sont multiples et l'épilation laser définitive se fait uniquement par un dermatologue (et pas en institut !).


Pour qui ? 

L'épilation au laser convient aussi bien aux hommes qu'aux femmes et peut se faire sur toutes les zones du corps que vous souhaitez. Pour un résultat optimal, on conseille d'avoir des poils plutôt foncés et une peau claire. 
On la déconseille sur peaux bronzées et mates ou noirs car le laser peut provoquer des tâches pigmentaires, ce qui n'est pas franchement ce qui est attendu ...


Le déroulement d'une séance

De mon côté j'ai commencé par la zone des aisselles, j'ai déjà effectué 6 séances et il m'en reste 1 à 2 avant de terminer. Plus tardivement (et parce que je flippais un peu) j'ai aussi commencé le maillot.

Une séance se déroule finalement très vite. Quelle que soit la zone traité, le dermatologue me la  désinfecte, applique un gel transparent (le même gel qu'on applique pour voir une échographie) qui va permettre à l'onde d'être plus efficace, sur la zone que l'on va traiter. 
Puis avec son appareil qui a une petite surface de quelques cm2, il balaye la zone en envoyant un courant à chaque fois. Pour les aisselles, ça dure à peine 2 minutes. Pour le maillot c'est un peu plus long mais ça dépasse pas 10min.
Une fois la zone terminée, il m'enlève le gel et applique une crème apaisante. 

C'est donc hyper rapide.





Est-ce que ça fait mal ? 

Le courant envoyé se règle, selon plusieurs critères dont votre ressenti de la douleur. 
Honnêtement pour les aisselles, la sensation est la même que si on vous claquait un élastique sur la peau : au début ça va et puis à la fin, au bout d'un moment, ça pique un peu. Mais comme je le disais, ça dure 1min par aisselle donc c'est beaucoup trop rapide pour avoir mal plus que ça (même si on a connu plus agréable on est d'accord).

Pour le maillot, j'ai choisi d'appliquer une crème anesthésiante 1H avant la séance. La zone est plus grande, les poils souvent plus drus, c'est donc plus long et douloureux. 
Avec la crème j'ai les mêmes sensations que sur les aisselles, je ressens un peu de douleur mais c'est largement supportable. La crème anesthésiante n'est pas obligatoire mais de mon côté je pense que sans ce serait compliqué.


Les séances et les effets.

On conseille une séance toutes les 6 à 8 semaines, le temps que votre poils tombent (les poils brûlés tombent au bout de 2 semaines) et repoussent touuuut doucement. Le rasage entre les séance est indispensable. De manière générale, on conseille entre 6 et 8 séances par zone pour venir à bout de tous les poils. 
On parle d'épilation définitive car techniquement vos poils détruits par le laser ne repoussent pas (sauf changement hormonal important) mais on conseille une séance d'entretien tous les 10ans.
D'ailleurs pour les aisselles, au fur et à mesure des séances, je voyais des zones où je n'avais plus du tout de poil. La résultat se voit donc rapidement, même s'il faut venir à bout des séances pour que l'ensemble de la zone soit niquel.


Les contre-indications

De manière générale, avant la première séance vous avez un premier RDV avec le dermatologue pour papoter, poser vos questions et faire une simulation du prix. 
Il existe cependant des contre-indications (que je ne connais pas toutes ...) : on ne fait pas de laser sur peau bronzée (donc on n'expose pas sa peau traitée entre les séances). On suspend les séances pendant une grossesse, mais pas de panique, ça ne ralentit pas les effets : vos poils brûlés sont morts et ne reviendront pas que vous attendez 8 semaines ou 8 mois !
Si vous consommez des médicaments, certains peuvent poser problèmes mais dans tous les cas, parlez-en à votre médecin.





Quelles différences entre lumière pulsée et laser? 

Les différences sont nombreuses : déjà le laser se fait par un médecin vs la lumière pulsée par une esthéticienne (ou vous).
De mon côté j'avais fait il y a une dizaine d'année des séances de lumières pulsées sur les aisselles, 1 an après tous mes poils étaient réapparus. La lumière pulsée n'est PAS définitive et nécessite un entretien régulier (tous les 1 à 2 mois par exemple) alors qu'avec le laser vous "tuez" vos poils et le bulbe ce qu'il fait qu'ils ne repousseront jamais. 
C'est d'ailleurs pour ça que maintenant, vous pouvez avoir votre appareil à lumière pulsée chez vous : pratique pour faire vos séances et votre entretien ensuite. Mais quoi qu'il en soit, ce ne sera jamais définitif.


Le prix?

Comptez 70 euros pour les aisselles et entre 110 et 160 euros pour le maillot. 
Si vous faites deux zones en même temps, vous avez souvent une réduction sur le prix final.

Sur Lyon, j'avais regardé et comparé un peu tous les tarifs et j'ai finalement choisi de faire mes séances chez Cléage parce qu'ils étaient les moins chers, que je pouvais y aller sur ma pause du midi et le samedi et que le salon est recommandé et canon (ça compte !).


Est-ce que je recommande ? 

Mille fois OUI ! C'est certes un budget, mais finalement à la longue ça revient moins cher que d'aller tous les mois chez l'esthéticienne. Moi j'alternais entre cire et rasoir selon le temps devant moi, je me suis donc dégagée du temps et surtout je n'ai plus à m'en soucier ! J'ai fait le choix de faire vraiment les 2 zones pénibles et fastidieuses et je ne regrette absolument pas. 
Et financièrement je paie à la séance, toutes les 6 à 8 semaines donc, ce qui étale les frais.


Voilà, je pense vous avoir tout dit. Mais si vous avez des questions j'essaiera d'y répondre en commentaire. 

Belle soirée!


1 commentaire

  1. Ça fait un moment que je pense à le faire aussi. Peut-être pour septembre prochain s'il faut éviter le bronzage. En tout cas, ton article me conforte dans cette idée :)

    RépondreSupprimer

Retour en haut