7.12.16

Mexique, roadtrip en Yucatan - Isla Holbox, Merida et Uxmal




Il m'en a fallu du temps pour digérer ce road-trip génial qui nous a permis de découvrir une (petite) partie du Mexique et vous écrire ce premier article. Regarder les photos me rendaient nostalgique et je repoussais ce moment où j'allais mettre des mots sur ce voyage.
On a vécu 19 jours de bonheur, on en a pris plein les yeux et à chaque fois qu'on en parle autour de nous, cela nous rappelle à quel point on a envie d'y retourner. Pour la petite histoire, cela faisait quelques années maintenant que j'avais envie de mettre les pieds au Mexique, Monsieur était plus réticent, mais avec quelques photos j'ai réussi à le convaincre et il n'a pas regretté une seule seconde.



19 jours de roadtrip qui sont passés à une vitesse folle évidemment. Je pense scinder ce voyage en 2 articles pour pas que ce soit trop long et indigeste à la lecture, mais comme choisir c'est renoncer il risque d'y avoir dans tous les cas beaucoup de photos.



> Le vol
On est parti avec la compagnie Condor en prenant nos billets quelques mois à l'avance. Il s'avère que c'est la compagnie "Low Cost" pour le Mexique, alors certes les billets sont à des prix très compétitifs mais ça se ressent pas mal dans le service : plateau repas moyen, films disponibles en supplément (que 2 sont disponibles gratuitement dont 1 dessin animé, pour 10H de vol c'est moyen ...) par exemple.
Départ et retour de Cancùn, que nous avons à peine exploré, par choix.


> La voiture
Qui dit roadtrip dit voiture. On a beaucoup hésité sur la compagnie en lisant tout et son contraire sur internet et puis finalement on s'est laissé tenter par Sixt. On a choisi une Chevrolet classique, bien suffisante pour 2 personnes avec un coffre qui contenant nos 2 énormes valises sans problèmes.
On a pris notre GPS et le minimum d'option et on s'en est tiré pour ... 186 euros. Soit environ 11 euros par jour : plus que correct. On a eu aucun souci ni à l'aller où on est venu nous chercher à l'aéroport, ni lors du rendu de la voiture qui s'est fait vraiment rapidement.


> La conduite
Qu'on soit clair et malgré ce que j'ai pu entendre : conduire au Mexique n'a rien de compliqué DU. TOUT. C'est moi qui ai pris le volant durant ces 19 jours et mis à part les dos d'âne de dingue qu'ils ont où il faut ralentir suffisamment pour les passer en première, RAS. Donc pas de quoi s'en faire sur ce point là.


> La sécurité
Vague sujet ... A partir du moment où je disais que je partais du Mexique, les premières réactions était trop souvent "Olalala mais ça fait peeeeur". Les gens sont fatiguants de préjugés ...
A aucun moment nous nous sommes sentis en dangers ni même mal à l'aise, même quand on a crevé sur une route semi-déserte à Bacalar où des policiers nous on absolument tout fait (démonter la roue + éviter de nous faire arnaquer sur le prix dans le premier garage qu'ils nous ont trouvé).
La vallée du Yucatan est la plus safe du Mexique car la plus touristique.



Jour 1 | Cancùn

Atterrissage à Cancùn où on doit retirer notre voiture chez Sixt avant d'aller découvrir notre Airbnb. On est crevé mais on passe la soirée avec l'hôte, Benoit, qui est français et qui nous donne plein de tips. Le lieu est vraiment superbe et possède une piscine qui appartient au lotissement. 
Demain, on part tôt car on a de la route avant de prendre le bateau.


Jour 2-3-4 | Isla Holbox

Direction Chiquila pour prendre le ferry. Plusieurs parkings sont disponibles pour déposer sa voiture et ça revient à 100 pesos/jour (environ 5 euros). Un bateau part du port toutes les heures environ et le voyage dure un peu moins de 30 minutes et coûte 80 pesos/personne. Pas d'inquiétude une fois sur l'île, il y a plein de taxi-voiturette de golf un peu partout qui ne coûte quasiment rien.

On avait choisi un hôtel tout proche de la plage vraiment sympa, le Casa Blatha, puisqu'éco-responsable, avec un restaurant vegan/végétarien (et 3 burgers végé proposés !) tenu par une famille espagnole. Ils ont un grand jardin dans lequel ils font pousser leurs légumes/fruits, tout est fait maison (notamment le pain du petit-déjeuner : divin). La location de vélo pour rejoindre la ville est possible, il y a également des cours de yoga à prix libre contribution, des hamacs pour chiller ... La chambre est plutôt sommaire, mais suffisante. 










L'île n'est pas très grande mais vaut le détour puisqu'elle est plutôt vivante, les street arts sont partout et on ne résiste pas longtemps à son sable blanc et sa mer turquoise des Caraïbes. 
Et puis, elle est aussi beaucoup moins fréquentée que sa voisine, l'Isla Mujeres.

> Notre hotel : le Casa Blatha
> Oubliez pas l'anti-moustiques !!



Jour 5-6-7 | Merida

Une fois la voiture récupérée, on part direction Mérida et ce sont pas loin de 5h de route qui nous attendent.
On a décidé de prendre un Airbnb à Mérida sur plusieurs jours afin d'avoir un pied à terre et explorer les villes alentours comme bon nous semble. On a eu la chance folle de tomber sur Katia & Patricia qui ont été adorables. On avait une chambre superbe avec accès direct à la piscine -et vu le temps moite, c'est plus qu'indispensable- et humainement c'était une rencontre très forte, on a passé une soirée vraiment agréable avec elles à échanger.



L'intérieur de l'Université de Mérida, à voir !







> A tester : Le Chaya Maya, l'ambiance folle et le mojito d'1L de la Negrita Cantina et le speakeasy de DINGUE (le meilleur qu'on ait fait tellement la déco dénote et que les cocktails sont divins) très bien caché. Prendre une glace au Dulceria et Sorbeteria Colon  histoire de se rafraîchir un peu.



Jour 8 | Uxmal


Avant de partir direction Campeche, arrêt obligatoire à Uxmal pour deux visites : les temples Maya dont on avait tant parlé et le musée du chocolat (juste en face !).

Et je peux vous dire qu'on en a pris plein les yeux et plein les papilles. On s'est senti seuls au monde un instant après avoir grimpé tout en haut de la grande pyramide, et le silence qu'il y régnait était assez incroyable. On croise énormément d'iguanes qui se baladent tranquillement sur le site. 

Le musée du chocolat est quant à lui plutôt sympa, au milieu de la flore et permet d'en apprendre davantage sur ce produit adoré mais également de toute la végétation qu'on peut trouver au Mexique, sans oublier la dégustation qui est chouette. Ils ont également sauvés quelques animaux qu'on peut voir et dont on apprend l'histoire.











> 200 pesos/personne pour l'entrée du site d'Uxmal, un peu plus pour le musée du chocolat.
> Déjeuner au retour sur Mérida : la Hacienda San Pedro de Ochil, un lieu calme où on a prit le temps de se poser et de déjeuner à l'ombre. 
> Je ne peux que vous conseiller d'aller visiter Uxmal en baskets, notamment si vous souhaitez monter en haut du pigeonner -assez raide-, j'étais en sandales donc ça se fait mais c'est clairement pas ce qu'il y a de plus pratique !


A très vite pour la suite !

7 commentaires:

  1. Génial ce post ! Je pars la semaine prochaine au Mexique pour deux semaines et j'ai encore plus hâte, ça me rassure pour la voiture :) je trouve aussi que Cancun n'a pas vraiment d'intérêt... J'aurais rêvé découvrir Isla Holbox mais ce n'est pas prévu dans mon périple malheureusement, j'ai hâte de voir la suite ! Bises

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ca donne enviiiiiie !
    Bon aucun voyage de prévu pour le moment, j'avais déjà mis le Mexique sur ma wishlist de voyage il y a quelques temps, et là ça confirme mon envie :)
    Vivement la suite
    (sorry pour le commentaire en doublon...)

    RépondreSupprimer
  4. hâte de découvrir la suite
    j espère aller au Mexique sur ma wishlist depuis 1 moment
    je suis allée au Brésil en novembre 2015 pareil c est un pays qui fait encore peur en 2016

    RépondreSupprimer
  5. que c'est beau
    cela donne vraiment envie
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Jolies photos, tu confirmes mes envies ;)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
  7. To know about the upcoming device "OnePlus 4" and get full details about it, Please visit my blog OnePlus 4 Features

    RépondreSupprimer