21.4.16

"Je peux pas, j'ai piscine"

Alors, je sais, se motiver pour aller à la piscine -notamment en Hiver, période où j'ai personnellement décider de me jeter à l'eau (ahahaha)- c'est clairement le parcours du combattant. Et je vous rassure, c'est pour tout le monde. 

Je vais être honnête, l'eau c'est mon élément, du coup je pars avec un avantage. J'ai pratiqué 4 ans de natation synchronisée que j'ai enchaîné avec quelques années de natation tout court. J'ai aucun problème à nager n'importe quelle nage (même le papillon, sauf si tu me demande de faire 1km comme ça), ce qui me manquait, c'était plus une bonne raison d'y aller. 

Et bah figure-toi que j'en ai trouvé plusieurs. Mais ma vraie motivation au départ c'est qu'en Hiver j'ai tendance à délaisser (voir même abandonner) le running à cause des nuits qui commencent à 16h et du froid. Il fallait donc que je me dépense autrement.



La natation : avantages et inconvénients 

Les avantages de cette discipline sont vraiment multiples et balaient rapidement les quelques inconvénients. 

La natation est définitivement un sport complet qui fait travailler à la fois le haut et le bas du corps et sollicitent beaucoup de muscles. Le gros plus, c'est que le travail se fait en douceur vu qu'on est "porté" par l'eau : les articulations sont du coup moins sollicités et on évite les blessures.

Et contrairement à l'abonnement en salle de sport, niveau tarif on s'en sort bien (à Lyon, je paie mes 10 séances 25 euros) d'autant que l'équipement n'est pas très cher non plus.

J'aime aussi le calme que je retrouve sous l'eau, c'est vraiment MON moment quand je vais nager, j'en profite pour me dépenser et pour faire le vide, me relaxer. Et franchement après une journée de boulot ça fait un bien fou. 

Alors après, on va pas se mentir, le plus dur reste de se motiver à aller enfiler un maillot qui te met pas du tout en valeur, sans compter le bonnet et les lunettes. Pour le côté glamour et sexy, clairement, c'est pas ici. Mais une fois qu'on est bien rôdé, on s'y fait.



Côté pratique

Pour ma part, le fait d'avoir pris dès le début une carte 10 entrées et d'y aller avec une copine chaque semaine, ça joue à me motiver, même les jours où j'ai la flemme et où il fait froid. Bah oui, je vais quand même pas la planter !

En dehors de ça, on a choisi une piscine 50m histoire d'éviter au maximum les lignes surchargées de nageurs (même si c'est pas toujours valable ...) et de moins tourner en rond. On souhaitait aussi une piscine qui proposait des horaires étendues vu qu'on y va plutôt après le travail. Pour info, on allait cet Hiver au centre nautique Tony Bertrand qui ferme à 20H en semaine. Pratique pour nous même si ça reste une horaire où la piscine est plutôt chargée.

Deuxième conseil : toujours regarder si la piscine est ouverte avant de vouloir y aller. On évite les coups de tête sans vérification. On s'est plusieurs fois faites piégées (entre les grèves, les fermetures techniques and co) et c'est hyper frustrant d'arriver devant portes closes. 

Pour rentrer un peu plus dans le côté pratique de quoi mettre dans son sac de piscine, pour ma part, j'y mets : mon maillot+bonnet+lunettes bien sûr, mais aussi 2 serviettes (une que j’emmène au bord du bassin et l'autre pour me sécher), une crème pour le corps vu que le chlore c'est PADUTOUT de ce que ma peau préfère, une petite trousse dans laquelle je mets un petit flacon d'eau micellaire+coton pour me démaquiller avant d'aller nager/un élastique pour mes cheveux/1 peigne/2-3 trucs si je dois me refaire une beauté, 1 sac en plastique pour mettre mon maillot de bain mouillé, 1 gel douche et shampoing. 


La tenue et l'équipement

On arrive doucement mais surement dans le vif du sujet ... ;-)

Comme quand j'ai débuté le running, je n'avais pas envie de dépenser 80 euros dans une tenue et/ou équipement que je n'étais même pas sûre que reporter.

J'ai donc fait mon shopping chez Décathlon pour y prendre le strict nécessaire :
            - un maillot de bain (j'ai arrêté de chercher au bout du 5ème essayage : AUCUN maillot de bain de natation nous rend bonnasse)
          - un bonnet en silicone (pour ne pas avoir les cheveux mouillés et passer 2H sous le sèche-cheveux)
              - une paire de lunette (lunettes+bonnet pour moins de 10 euros, banco !)

Je pense pour m'en être tirée pour moins de 30 euros.

Maintenant que je commence à pratiquer de manière un peu plus sérieuse, je pense investir (c'est un bien grand mot vu que ça coûte dans les 15 euros ...) dans des plaquettes, pour d'avantage faire travailler mon haut du corps dans mes mouvements et peut-être, une planche vu que pour le moment j'emprunte celles des autres (sans leur dire, c'est mal).


Mes entraînements

J'ai tardé à me faire un "programme" ou au moins me mettre des objectifs par séance parce que je prends un vrai plaisir à nager. Ça me détend tellement que je n'ai pas le temps de m'ennuyer ou de compter les carreaux au fond de l'eau. 

Pour progresser et me challenger, je me suis rapidement mis à alterner les nages et les séances.

De manière générale, elles s'articulent toujours comme ça :

            - 200m d'échauffement, en brasse coulée à allure tranquille
            - 600/800m de crawl
            - 100/200m de battement de jambe avec planche
            - 200m de brasse coulée

J'essaie toujours de caler quelques longueurs avec planche parce que je sens vraiment mes jambes travailler et souffrir ce qui me motive. 

J'ai depuis 2/3 séances intégré aussi le dos crawlé qui me fait un bien fou aux épaules.

Comme tout le monde, j'ai tendance à oublier où j'en suis dans mes aller-retours, je compte de façon macro, mais ce que je cherche de plus en plus à faire -et notamment sur le crawl- c'est d'augmenter ma vitesse.


Et surtout comme tout le monde, au début j'ai fait à peine 1 km quasiment que de brasse et j'étais au bout de ma vie, mais petit à petit j'augmente les distances et le temps passé dans l'eau.
Maintenant je prends vraiment du plaisir à venir nager et j'en ai rapidement vu les effets : je suis plus détendue, je dors comme un bébé après une séance, je me tiens plus droite et mes bras se sont affinés.


Bref, je suis une convaincue !



4 commentaires:

  1. Hello! Article très intéressant pout moi qui cherche une nouvelle activité cardio et qui adore l'eau!
    Merci! Biz

    RépondreSupprimer
  2. Alors dis toi que moi j'habite à 150m d'une piscine et que j'ai TOUJOURS une bonne raison de pas y aller!
    Bon, je vais essayer de profiter de mon mois d'arrêt là pour aller y faire un tour quand même ! Mais le plus dur, c'est la motivation c'est clair !

    RépondreSupprimer
  3. Alors dis toi que moi j'habite à 150m d'une piscine et que j'ai TOUJOURS une bonne raison de pas y aller!
    Bon, je vais essayer de profiter de mon mois d'arrêt là pour aller y faire un tour quand même ! Mais le plus dur, c'est la motivation c'est clair !

    RépondreSupprimer
  4. et bien bravo pour ta motivation
    gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer