Réduire les déchets de sa salle de bain



Cet article me tenait particulièrement à cœur, autant vous dire que j'ai mis du temps avant de le rédiger et qu'il risque d'être particulièrement long et riche en information.


Réduire mes déchets est petit à petit rentré dans mes habitudes, sans aucune contrainte et dans une optique de me faciliter la vie : j'ai commencé à prendre des produits en vrac dans mon supermarché (notamment pour tout ce qui est petite et très grosse quantité) et puis ça c'est étendu dans ma salle de bain au fil du temps.

Qu'on se le dise, je suis loin d'en faire une obsession et je ne pèse pas mes poubelles toutes les semaines (j'ai déjà la flemme de les descendre ...). J'ai parfaitement conscience que je suis loin d'être exemplaire sur le sujet, que je consomme beaucoup (de vêtements ou de cosmétiques par exemple), mais l'idée était vraiment de partager avec vous quelques astuces qui m'ont permis de réduire les déchets dans ma salle de bain et qui reste très facilement applicable.





On commence par les plus faciles ?

Utiliser des cosmétiques solides : que ce soit savon pour le corps/pour les mains, shampoing ou dentifrice. Leur durée de vie est nettement supérieure aux cosmétiques liquides. Pour ma part, j'ai adopté le shampoing solide et ça a été une vraie révolution. Le choix commence à se diversifier et plusieurs marques proposent leurs produits : Lamazuna (le dentifrice est top !), Secrets de Provence (je ne jure que par eux pour mes shampoings solides et je les trouve à Biocoop), Avril pour leur savon à la fleur d'oranger ... 
L'avantage est double : c'est moins coûteux, ça dure plus longtemps et ils sont souvent moins agressifs pour la peau, sans compter qu'on évite les emballages superflus !

Et si vraiment, c'est trop difficile, et qu'on tient à son gel douche ou son shampoing liquide, on utilise des flacons familiaux : 1L, 1,5L, c'est toujours mieux.


Ensuite dans la lancée, on se prépare ses cosmétiques maisons, c'est mieux. Pas besoin d'aller dans le compliqué, si déjà on fait ses gommages -je pense à celui au citron et au romarin par exemple, la recette est ici - et ses masques express, c'est toujours ça. Des produits qu'on a dans ses placards simples et basiques, pas de gaspillage et pas de surconsommation. C'est tout aussi efficace et ça permet de varier.


J'aime aussi beaucoup avoir dans ma salle de bain des produits multi-fonctions. Je suis une adepte des huiles végétales et des huiles essentielles, que ce soit en cosmétique mais aussi quand je suis malade ou pour les petits bobos. C'est aussi valable pour les beurres (de karité, de coco) et l'aloe vera. 
Je m'en sers dans mes routines beautés mais aussi pour des brûlures ou autre. 




Je suis également passée il y a 1 an maintenant, aux cotons démaquillants lavables. Pour ce qui est de la réduction de déchet, honnêtement, c'est celui qui a le plus d'impact pour moi. 
Avant j'utilisais deux à 3 cotons matin ET soir, à la fois pour me démaquiller mais aussi pour appliquer mon eau florale, bref, c'était devenu l'enfer. Depuis que je suis passée au coton lavable, c'est un matin et un soir sans changer ma routine. 
Les miens sont des Lulu Nature mais j'avoue que je testerai bien ceux des tendances d'Emma quand il sera temps de changer, on en entend que du bien.

Pour ce qui est de l'utilisation, les cotons étant assez grands, j'ai assez de place pour me démaquiller et finir avec mon eau florale, ils sont doux et moelleux et n'agresse pas ma peau. Je lave mes cotons à la main, après chaque utilisation rapidement avec du savon. Ça me prend moins d'une minute et je trouve ça plus pratique que de tous les mettre à la machine (ce que je fais quand ils sont vraiment sales).


Dans le même genre, l'utilisation d'un oriculi à la place des cotons-tiges qui me faisaient des bouchons, ça change tout. 4 euros et des poussières chez Lamazuna et ça dure une vie ! Même si j'étais assez sceptique au début, j'avoue que je m'y suis vite habituée et le coup de main est assez basique finalement.
Là encore, l'impact écologique est fort : ce sont des centaines voir des milliers de cotons tiges en moins dans ma poubelle.


Pour ce qui est de l'épilation et pour rester dans la lignée des produits durables : j'utilise mon épilateur électrique pour les jambes uniquement (j'avoue que je suis un peu trop douillette pour le reste). Il doit avoir facilement 5/7 ans et il est toujours en parfait état. Ça reste selon moi le mode le plus "écologique" vu qu'il consomme que de l'électricité mais j'ai bien conscience que tout le monde n'est pas forcément adepte de cet engin de torture. Et sur le plan économique, vu sa durée de vie, ça reste très rentable.

Lors de ma dernière visite chez Biocoop, j'ai enfin changé de rasoir. Le mien avait plus de 10 ans et commençait sérieusement à tirer la tronche. J'ai donc opté pour celui-ci, un rasoir à tête interchangeable. De mémoire il m'a coûté moins de 10 euros et j'ai beaucoup aimé le fait qu'il est conçu à 100% à partir de pots de yaourts recyclés, en France. Pour le coup, c'est un peu le pompon mais j'ai trouvé ça chouette.
Sachant que je change les lames tous les ans, on rentabilise rapidement.

Et pour celles qui définitivement sont des adeptes de la cire, je ne peux que vous conseiller encore une fois de faire votre propre mixture : sucre + citron + eau + miel.




Voilà pour ces quelques astuces facile à appliquer et qui permette de réduire ses déchets et donc de prendre soin de sa planète, à son échelle et à son rythme! J'espère que cet article vous aura donner des idées et/ou motiver à changer quelques trucs par-ci par-là. 


Passez une belle soirée <3


10 commentaires

  1. Je suis admirative. Mais pour l'instant, c'est juste du savon solide ;)

    RépondreSupprimer
  2. Chouette article, idéal pour commencer tout en douceur... Merci et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. J'essaye aussi de faire cette transition du coup ton article est vraiment top et donne plein d'idées, et je te confirme pour les cotons des Tendances d'Emma, ils sont tops! ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'utilise aussi des shampoings solides, au fond je trouve ça plus pratique! Par contre les cotons en tissu j'ai vraiment du mal! Mais je prends en compte les autres petits trucs!

    RépondreSupprimer
  5. Pour ma part, j'utilise des mouchoirs en tissu. Ça a un petit côté Old school et c'est moins irritant.

    RépondreSupprimer
  6. je trouve ton article intéressant même si je dois avouer que c'est un peu la 1ère fois que je me dis, que oui moi aussi je pourrais faire plus gaffe quand même ^^
    bisous !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai bien envie de tester les cotons lavable
    un super agréable
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. De supers conseils ! :)

    J'ai aussi donner mes conseils zéro déchet sur mon blog si cela t’intéresse :
    http://swaallow.com/2016/01/15-gestes-astuces-faciles-ecolo-zero-dechet.html

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi je tends vers le zéro déchet
    C'est tellement important
    Et il y a tellement peu d'efforts à faire pour certaines choses
    Par exemple faire mes courses avec des filets
    Prendre mes graines / herbes / epices dans des bocaux en verre ou petit sacs en tissu
    Et puis petit à petit on en fait un peu plus ! et ça change la vie !
    www.mademoisellevi.com

    RépondreSupprimer

Retour en haut