Tout savoir sur les culottes menstruelles

Dans mon mode de vie plus sain et surtout plus respectueux de l'environnement, j'ai du m'attaquer à un problème qu'on connait toutes : les protections menstruelles. 

Cela fait maintenant plusieurs (4 ou 5, déjà !) années que j'étais passée à la cup menstruelle, j'en étais parfaitement ravie, à la fois sur l'absorption, la tranquillité et facilité pour moi mais aussi le caractère écologique et pratique au quotidien. Et puis je suis tombée enceinte et j'ai du trouver une alternative dès l' "après accouchement" pour diverses raisons.

C'est donc dans cette continuité et toujours dans ma démarche éco-responsable, que j'ai commencé à m'intéresser aux culottes de règles ou culottes menstruelles, et depuis, après avoir testé plusieurs marques, j'avais envie de vous faire un retour complet sur celles-ci puisqu'on en entend beaucoup parler et que je reçois quelques questions sur ce sujet, non abordé ici.




Comment ça fonctionne ? 


Les culottes menstruelles ont plusieurs couches de tissus absorbants et imperméables, c'est ainsi qu'elles peuvent donc absorber le sang du flux des règles mais pas que, vous pouvez aussi les utiliser :
  • En cas de fuites urinaires légères (pratique pour l'après accouchement justement, mais pas seulement)
  • Pour recueillir des pertes blanches et ainsi éviter l'utilisation de protège-slip jetable
  • Pour des pertes en début et fin de règles
  • Pour du spotting ( pour un changement de pilule, dérèglement hormonal, ...)
Les culottes menstruelles garantissent donc le confort et la sécurité sans odeur, sans la sensation "d'avoir une couche" et sans la sensation d'humidité qui est désagréable.


Pour quel flux?


LA grande question quand on passe aux culottes de règle est : quelle est son absorption? Est-ce suffisant?
Il existe plusieurs modèles, l'important est de choisir le modèle adapté à son flux (et à ses goûts maintenant, les culottes de règles peuvent aussi être jolies, on en reparlera). 

Globalement les culottes menstruelles absorbent l'équivalent de 3 tampons, c'est celles qui me conviennent car cela me permet largement de tenir une journée entière, quand je la porte seule ou combiner à une cup.

Bien sûr, il existe des culottes bien plus absorbantes, à vous de voir. Plusieurs choses sont à prendre en compte notamment le fait de pouvoir ou non changer de culotte la journée (pas pratique si vous travaillez en extérieur, possible si vous êtes chez vous) mais aussi si vous la porter seule ou si c'est en complément d'une autre protection hygiénique. Bref, difficile de sortir ici une vérité générale, c'est vous qui trouverez ce qui vous convient le mieux.


Comment laver sa culotte menstruelle ?


Maintenant qu'on a élucidé le mystère de quelle culotte de règle, vient la question : comment la laver, en prendre soin et l'entretenir pour qu'elle reste toujours aussi absorbante avec le temps ?

La "routine lavage culotte menstruelle" est plutôt simple et pour le coup vous avez deux choix : 

> L'option pré-lavage : il y a juste à rincer votre culotte menstruelle à l'eau tiède avant lavage, puis de les glisser dans votre machine avec votre linge habituel. Cet entretien n'est finalement pas plus contraignant que cela mais va vous permettre d'avoir toujours une culotte efficace et absorbante dans le temps.

> L'option direct dans la machine : vous pouvez si vous le souhaitez directement placer votre culotte de règle, sans prélavage, en machine. Pas de souci d'efficacité mais il vous faudra privilégier une machine à 30 degrés maximum (au dessus de cette température le sang va sécher, accrocher et moins bien se laver).

Dans les deux cas, pas d'inquiétude vos autres vêtements ne seront pas tâchés avec du sang lors du lavage en machine.



On en achète combien pour être tranquille? 


Là encore, cela va dépendre de vous, votre flux et sa durée. Avant ma grossesse j'avais 2 jours de règles, maintenant je suis plus autour de 6 jours. Autant vous dire qu'on est plus du tout dans le même niveau.

Je ne peux que vous conseiller d'en prendre 2 pour démarrer et tourner, puis d'en racheter au fur et à mesure afin d'avoir le nombre qui vous convient pour avoir un roulement adéquat et ne pas trop en avoir non plus.

L'idéal quand même est d'en avoir 2 à 3 par jour.

 

Pourquoi passer aux culottes menstruelles? 


Si vous vous posez encore la question, voici d'autres éléments qui devraient davantage vous convaincre de vous tourner vers les culottes de règles.

La première est que c'est une solution économique : une femme dépense en moyenne 2800 euros de protection hygiénique au court de sa vie. Les culottes menstruelles de chez Louloucup coûte moins de 30 euros pièces et vous durera plusieurs années.

La seconde est que c'est plus "sain" pour vous : pas de perturbateurs endocriniens, de cotons blanchis ou de syndrome du choc toxique possible avec les culottes de règles.

Ensuite, évidemment, l'aspect écologique et éco-responsable : une culotte menstruelle sera utilisée plusieurs fois. On les lave et les réutilise, finalement comme une culotte classique. 

Enfin, la culotte menstruelle EST une culotte donc un sous-vêtement, c'est double emploi. Alors on n'hésite pas à la choisi jolie, Louloucup propose des modèles colorés qui changent de ce qu'on peut voir habituellement (à savoir des culottes noires simples) ou des modèles avec des découpes et/ou des empiècements en dentelle. Bref, on peut aussi se faire plaisir là-dessus.


Mon choix de culotte menstruelle? 


J'ai dernièrement reçu les culottes Louloucup et après quelques utilisations je dois dire que j'en suis plutôt ravie. Elles sont confortables et restent jolies.
Ce sont également les culottes menstruelles qui ont une des meilleures composition de celles que j'ai pu tester, à savoir l'utilisation de bambou et coton biologique (certifié GOTS). 

Les prochaines que je me prendrais seront donc les colorées, qui changeront un peu des noires que j'ai.






Vous avez essayé les culottes menstruelles? Quel est votre avis sur cette protection hygiénique ? 
Dites-moi tout en commentaire !

Booster les défenses immunitaires des enfants : rituels, astuces et produits pour passer l'Hiver sereinement

C'est le retour des températures qui baissent, des jours qui raccourcissent et des petits maux qui commencent à apparaitre chez nos enfants. 


Quand on arrive dans cette période de l'année, j'ai toujours eu un rituel pour moi afin de booster mes défenses immunitaires, alors évidemment depuis que Sasha est né, j'ai adapté le-dit rituel afin qu'il lui convienne et qu'il puisse passer entre les mailles des différentes petites maladies (rhumes, gastro and co) qu'on attrape d'autant plus facilement à cet âge et en étant gardé en collectivité.


J'ai donc mis en places quelques routines, rituels et astuces que j'avais envie de vous partager dans cet article.


 


Les astuces applicables toutes l'année



Un sommeil de qualité


C'est valable aussi bien pour les petits que pour les adultes, quand on est reposé et en forme sans fatigue, notre organisme est beaucoup plus à même de 'combattre' les virus. Ainsi un sommeil de qualité permet d'avoir une bonne santé et un système immunitaire performant

Alors évidemment, nous n'avons tous (enfants comme adultes) pas les même besoins de sommeil. Il suffit juste de savoir trouver son rythme. Globalement pour Sasha nous nous adaptons à ses besoins y compris ceux du sommeil. Globalement c'est assez régulier mais quand on sent qu'il a besoin de plus, on s'adapte et fait en sorte qu'il puisse avoir ce temps de sommeil en plus. 


Une alimentation variée, saine et de saison


Après le sommeil de qualité, vient les repas de qualité. Pour être en forme et en bonne santé, une alimentation variée et saine est de rigueur, mais je suis sûre que je ne vous apprends rien. Je rajouterai également que plus vous mangez local et de saison, et plus vous profitez des nutriments et vitamines des fruits et légumes frais que vous consommez.

Ici on cuisine plus depuis que l'on s'est mis à la planification des repas et au batch-cooking, on est donc sur de la cuisine saine et gourmande (et végétarienne), ce qui ne veut pas dire non plus qu'on ne fait pas des écarts ! On se fait plaisir mais on sait ce dont notre corps à besoin (et typiquement après 2j de repas gras, on a envie d'une bonne salade !).



Nos rituels au quotidien


Outre les basiques que je vous ai décris plus haut, j'ai également mis en place quelques rituels quotidiens afin de nous permettre de passer un Automne/Hiver en ayant nos défenses immunitaires au top et ainsi éviter de tomber malade.

J'aère quotidiennement tout l'appartement, pendant 20 à 30 minutes, voir plus quand je fais du home-office. Les études sont sans équivoque sur le sujet : l'air intérieur est souvent plus pollué que l'air extérieur (notamment à cause des matériaux, du mobilier, des produits d'entretien utilisés, etc). Du coup je ventile au maximum. 
 
Une fois que j'ai bien aéré, je diffuse un mélange d'huiles essentielles tous les jours dans la chambre de Sasha, et plus 2/3 fois par semaine dans notre chambre ou le salon, cela dépend du temps que j'ai devant moi. J'opte entre 2 synergies d'Huiles d'Essentielles : Diffusion assainissant de Pranarom (la plus utilisée au quotidien, pour vraiment assainir) et la synergie Atchoum de Neobulle (quand je sens que Sasha est encombré ou a le nez qui coule par exemple). Ces deux mélanges d'HE sont adaptés pour les bébés dès 3 mois et franchement je les adore.

Tous les matins, nous prenons également de l'extrait de pépin de pamplemousse que j'achète bio, en pharmacie. J'en prends depuis des années tout au long de l'Hiver (une dizaine de goutte le matin seulement, et si je sens que je suis plus fragile ou enrhumée j'en prends également le soir sur quelques jours pour booster) alors je l'applique aussi à Sasha, qui lui prend 5 gouttes dans un peu d'eau. Hésitez pas à consulter votre médecin ou mieux, un naturopathe pour vraiment avoir une posologie adaptée à vous/votre enfant. 




 


Les autres astuces 


Je n'hésite pas à ajouter du pollen frais dans les petits déjeuners de Sasha (ses porridges par exemple ou dans du fromage blanc). Le goût ressemble à du miel en beaucoup moins prononcé, Sasha adore et j'en trouve facilement en magasin bio (le mieux étant le surgelé, mais on en trouve du sec aussi). 
Le pollen frais est vraiment recommandé contre les états de fatigue et pour booster le système immunitaire, c'est vraiment un super-aliment à avoir !

Quand Sasha est enrhumé, je lui fais des douches bien chaudes avec vapeur et j'en profite pour y mettre un peu d'huile essentielle de menthe poivrée pour hydrater ses voix respiratoires et permettre au mucus nasal de sortir (sans moucher, Sasha -comme la plupart des enfants- n'aime pas ça du tout).

J'aime aussi beaucoup le baume pectoral de Pranarom, qu'on a pas mal utilisé l'année dernière avec Sasha qui était souvent pris de la gorge quand ses dents sortaient. Je lui en appliquait un peu sur le torse en sortie de douche sur 2/3 jours et c'était réglé.

On use et abuse des massages également depuis qu'il est né, c'est à la fois bon pour le lien d'affection, la détente des muscles mais également pour booster les défenses immunitaires. J'en avais consacré un article entier si vous souhaitez en savoir plus, et puis on va pas se mentir, c'est toujours un bon moment.




Voici donc nos petites astuces pour passer un Hiver plus serein et ainsi éviter les microbes tout en bossant notre système immunitaire. 
Et vous, vous avez des astuces à partager ?
Retour en haut