Maman débordée : comment prendre du temps pour soi ?

Prendre du temps pour soi, tout le monde en rêve et c'est souvent bien moins facile à appliquer qu'à en parler. De mon côté, j'ai une vie à 100 (150) à l'heure mais j'aime ça. Jongler entre ma vie professionnelle, ma vie de maman mais aussi tous les à côtés, pas toujours réjouissants mais obligatoires.

Sauf qu'entre la théorie et la pratique, c'est jamais facile. Les premiers mois avec mon fils j'ai souvent eu l'impression et le sentiment (parfois justifié, mais pas toujours !) d'être débordée. Le post-partum, la nouveauté et les responsabilités, ça faisait beaucoup. Et n'étant pas du tout, de nature organisée, c'est vite devenu compliqué à gérer et avant de partir en burn-out parental je me suis dis qu'il fallait prendre les choses en main. 

Chez moi, le fait de me sentir débordée entraine surtout de la frustration. Comme je le disais, j'aime ma vie chargée mais il faut que j'arrive au bout de certaine chose sans m'oublier. Le temps pour moi m'est spécifique (dans le sens où j'aime prendre du temps pour faire des choses qui à vous, ne vous plairont pas forcément) mais j'avais surtout envie de revenir sur comment je m'organise au quotidien pour me dégager du temps.



Vaisselle zéro déchet : mes alternatives

Est-ce que vous connaissez (et utilisez) les alternatives pour faire votre vaisselle en mode Zéro Déchet? 

C'est pas forcément le premier lieu sur lequel on s'attarde quand on commence à s'intéresser au Zéro Déchet et à la réduction de déchet, pour plusieurs raisons. Pourtant c'est un point clé notamment par le fait que l'on utilise l'eau courante pour faire sa vaisselle et qu'il faut être vigilant d'une part sur les produits qu'on utilise qui sont souvent nocifs.

Et en parlant de produits, bien souvent on multiplie les ustensiles pour la vaisselle à la main, tous dans des matières à la fois consommatrice de ressources à la production mais aussi qui ne se recyclent/compostent pas. C'est le cas des éponges notamment.

J'avais donc envie de revenir sur nos alternatives, à la fois sur les produits et ustensiles qu'on utilise maintenant au quotidien et qui nous ont permis d'être efficace sur le nettoyage de la vaisselle mais aussi dans notre réduction de déchets.





Les éponges synthétiques



Pourquoi on leur dit Adieu?


Ah les éponges. Difficile d'imaginer de faire sa vaisselle à la main sans éponge et pourtant : C'EST POSSIBLE et c'est même mieux. 

Les éponges conventionnelles du commerce sont énergivores à la production mais elles libèrent également beaucoup de matières plastiques avec le temps, dans nos canalisations et donc dans notre environnement. Si on rajoute à cela qu'une éponge synthétique dure plusieurs semaines et qu'elle finit à la poubelle puis qu'on en rachète une autre (souvent emballée dans du plastique) et rebelote. Bref, tout cela génère des déchets.


Les alternatives


Les brosses 


  • Une brosse douce pour laver un peu tout ce qu'on a au quotidien
  • Une brosse plus adaptée pour les casseroles et poêles par exemple. C'est vraiment ça qui va remplacer 90% de mes éponges synthétiques. Une fois qu'on a pris le coup de main, c'est top.
  • Une brosse coco multi-usage compostable

Les éponges


  • Un grattoir en cuivre, bien plus écologique que les grattoirs en inox qu'on trouve habituellement
  • Eponges végétales compostables, la version écologique de l'éponge conventionnelle synthétique
  • L'éponge luffah, une éponge à base de courge très efficace.


Le produit vaisselle


Pourquoi on le change ?


Les études ont montré qu'on utilise des produits nocifs pour nettoyer notre intérieur, que ce soit pour notre santé mais aussi pour notre environnement. 
Quand j'ai su cela, évidemment je me suis mise en tête de trouver une alternative qui nous convienne pour rester en phase avec notre volonté de minimalisme mais aussi de réduction de déchets, tout en étant efficace et sans prise de tête pour notre quotidien.


Les alternatives

  • Le liquide-vaisselle en vrac, qu'on peut trouver en magasin bio
  • Le liquide-vaisselle DIY dont vous trouverez des recettes sur internet
  • Le savon de Marseille
J'ai essayé plusieurs recettes maison de liquide-vaisselle mais honnêtement c'était peu concluant : ça ne dégraisse pas, ça ne mousse pas donc en utilise beaucoup etc. 

Finalement, on a opté pour le savon de Marseille depuis plusieurs mois et c'est parfait ! Le savon de Marseille est détergent et dégraissant, il faut le prendre de bonne qualité c'est-à-dire avec minimum 72% d'huile végétale. Concernant l'utilisation, on frotte sa brosse ou son éponge directement sur le bloc de savon puis on fait sa vaisselle à la main comme d'habitude.


Quid du lave-vaisselle ? 


Sur le sujet, je vous avais fait un article complet sur ma recette maison de poudre de lave-vaisselle qu'on utilise depuis plusieurs mois et qui fonctionne très bien. 

Je vous invite à le découvrir par ici.



                    





Retour en haut